« Si quelqu’un désire la santé, il faut d’abord demander s’il est prêt à supprimer les causes de sa maladie. Alors seulement il est possible de l’aider »
Hippocrate
Il est stupéfiant de voir que nos Sages sont intemporels, ce qui est dit à cette époque nous concerne plus que jamais.
Oui, c’est traumatisant, déstabilisant d’apprendre que notre foyer qui est aussi notre refuge, notre « havre de paix » peut représenter une accumulation de dangers potentiels. Une source de pollution méconnue.
Comment le savoir? Nous allons le découvrir ensemble : c’est une coopération, un échange, le travail d’un inspecteur Maigret !
Où sont cachés les risques menaçant notre santé ?
Certaines causes multifactorielles de nos maladies de civilisations sont évidentes : Oui, en quelques minutes, je suis à même de trouver à la maison des dizaines d’éléments et de comportements à risques et même à très hauts risques.
L’empoisonneur, ce n’est pas uniquement l’autre, balayons aussi devant notre porte, ou plutôt dans notre foyer et en cherchant bien, nous trouvons vite ce que nous avons « caché sous le tapis » !
Toute la famille est réunie pour cette recherche. Tous, nous sommes concernés, petits et grands, tous nous avons un rôle à jouer, il faut une cohérence, une logique, une coopération pour éradiquer ces risques.
Nous passons un contrat avec la famille : on met tout sur la table, de la cuisine à la salle de bains en passant par la chambre, le garage, rien ne doit échapper à un œil scrutateur : nous ouvrons les placards ensemble !
Que découvrons-nous ? que la bouteille d’huile est non conforme car chauffée, que certains produits laitiers sont pollués par des antibiotiques et des hormones de croissance, on prend peur parce qu’une antenne de téléphonie mobile pointe son nez sur le toit d’en face, mais notre téléphone DECT pulse dans toute la maison !
Comment faire pour à la fois mettre le doigt sur les dangers et trouver des solutions ?
Un outil simple : puisque nous sommes déjà dans une civilisation du virtuel, on va imaginer un mètre cube virtuel, que l’on peut placer par exemple dans le salon. Au fur et à mesure que l’on découvre un aliment, une boisson, un produit issu d’une technologie dangereuse, une habitude néfaste, nous allons « jeter » virtuellement ce produit dans notre mètre cube !
Parallèlement, nous allons encore ensemble prendre une feuille de papier pour faire une liste et écrire par quoi nous devons remplacer ce que nous avons « jeté »
Eh ! bien surprise, notre « tas virtuel » s’étoffe, mais notre liste de produits à racheter est très courte !
Bonne surprise : au bout du compte, des aménagements, des solutions alternatives peuvent être mises en place ensemble à la première visite « audit du foyer »
Les solutions sont en général peu couteuses, simples à mettre en œuvre, applicables rapidement, reproductibles dans l’entourage, la famille élargie, amis et connaissances.
Si cette analyse des risques est bien faite et bien comprise, les applications sont mises en œuvre de suite pour certaines, (ex : le micro-onde est débranché définitivement !), les risques tombent, la prévention est bien pensée et offrira alors toute son efficacité.
Si nous avons déjà rencontré un problème de santé, il est plus que nécessaire de faire cette démarche « un audit des risques dans notre foyer ». Il ne faut pas baisser les bras, bien au contraire :
Eliminer 80 % des pollutions dans notre foyer, c’est possible le plus souvent.
C’est le chemin de plus logique et le plus cohérent pour faire une bonne prévention mais c’est aussi le même chemin à suivre pour accompagner un traitement si les atteintes sont déjà là.
L’homme global entre en synergie avec son milieu :

  • Il vit propre, il vivra heureux et bonne santé.

  • Il vit entouré de produits dangereux, il écourte sa vie et celle des autres.

Vous voulez une démonstration ?
Alors, entrons ensemble quelques secondes chez vous !
Vidéo
L’intérêt de cet apprentissage bien compris de la Diététique, c’est à terme, l’acquisition d’une autonomie, d’une indépendance d’esprit qui nous servira tout au long de notre vie.
Bien sur, les risques, les pollutions évoluent dans le temps, mais si nous avons appris à décoder les dangers d’aujourd’hui, nous seront préparés à analyser les nouveaux dangers.
Ce sera une tournure d’esprit acquise définitivement. Nous aurons appris à nous informer régulièrement, à décoder ce qui est information et désinformation, à échanger, à partager, à écouter, à analyser, en bref à être libre de choisir sa vie.

Conseil/Coaching

© LaMaisonduBienVivre.com Contactez nous